Bains thermaux Budapest

Thermes Budapest

Détendez-vous dans les spectaculaires bains Gellért, un joyau de l’architecture de style Art nouveau, profitez des quelque 15 bassins des splendides bains Széchenyi, relaxez-vous dans les saunas agréables des bains Lukács, allez barboter la nuit dans les bains Rudas jusqu’à 4 h du matin le week-end ou reposez-vous dans les bains VeliBej, moins connus. Les bains Rudas et VeliBej reflètent toujours la culture des bains turcs.

On considère comme une des particularités de Budapest le fait que c’est est la seule métropole du monde riche AUSSI en eau thermale. Le débit journalier des eaux thermales de 21 à 78 °C jaillissant de 118 sources naturelles et puits est de 70 millions de litres.

Les Romains occupant les territoires situés à l’ouest du Danube fondèrent à cet endroit leur siège, Aquincum entre autres parce qu’ils aimaient les eaux à vertu curative jaillissant des sources thermales de cette région. A Óbuda, on peut admirer les ruines d’immenses thermes. Sous la domination turque (1541-1686) de nombreux bains furent construits pour l’hygiène et pour les cures.

Dans certains bains, quelques locaux construits par les Turcs se sont conservés jusqu’à nos jours. Budapest devint station thermale au 20ème siècle : dans les années 20, la politique de la ville en fit l’axe principal des développements touristiques. Le titre de « station thermale » fut accordé à la ville officiellement en 1934.

Les jeunes Budapestois vont rarement aux bains à l’excepté des parties Cinetrip (plus récemment : Magic Bath) lancées en 1998. Ils préfèrent les piscines ouvertes.

DEUX VIEUX BAINS

Bain thermal Király
Une partie du bâtiment du bain est resté de l’époque turque. La construction commença en 1565. Un des bassins se trouve toujours dans une salle médiévale à coupole. Les eaux de ses quatre bassins thermaux viennent du bain Lukács.

Bain thermal Király

Bain thermal Rudas
Le bain construit sur la bande étroite entre la montagne Gellért et le Danube a, outre sa situation favorable des locaux construits à l’époque des Turcs. Sous la coupole d’un diamètre de 10 m, soutenu par 8 colonnes, se trouve un bassin de forme octogonale.

Bain thermal Rudas

TROIS GRAND BAINS THERMAUX

Bain Gellért 
Au moyen âge un hôpital, à l’époque de la domination turque, un bain s’installa au pied de la montagne Gellért. Le Bain et Hôtel Gellért d’aujourd’hui fut construit en 1918, puis il fut élargi, en 1927 d’un bassin à vagues artificielles et en 1934 d’un bain bouillonnant.

Bain Gellért

Bain thermal Lukács
Ce bain de Buda est également d’origine médiévale, mais sa renaissance ne survint qu’à la fin du 19ème siècle. Un centre complexe et de bain thermal fut créé à ce lieu. L’atmosphère des environs évoque même de nos jours les années du tournant des 19ème et 20ème siècle.

Bain thermal Lukács

Bain Széchenyi
C’est un des plus grands complexes thermaux en Europe, seule bain ancien toujours ouvert de Pest, rive gauche du Danube. Dans la cour d’une atmosphère particulière et impressionnante du bâtiment construit en deux étapes, en 1913 (bain thermal) et 1927 (piscine) en hiver comme en été, trois bassins sont ouverts dont l’un est un bassin d’agrément.

Bain Széchenyi